AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 minka kelly.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- LA CHALEUR DE L’ÉTÉ -

◊ ET SUR LE NET JE SUIS : risibles amours
◊ MES ÉLOGES : 680
◊ ON DIT QUE JE RESSEMBLE A : fry.
◊ JE DOIS MON PROFIL A : see on avatar.
MessageSujet: minka kelly.   Dim 10 Jan - 21:16


prénom prénom² nom
FT. MINKA KELLY - PERSONNAGE INVENTE
≌ NOM : Suspendisse tellus urna, tincidunt sed congue et, porta vitae lorem. Aenean tincidunt sit amet orci eget imperdiet. Fusce eget feugiat mauris. ≌ PRENOMS : Phasellus quis lorem viverra, vulputate purus cursus, dictum diam. Ut non arcu molestie, iaculis velit lobortis, faucibus elit. Pellentesque viverra mattis ultrices. Morbi et elementum magna, ut accumsan nulla. ≌ DATE, LIEU DE NAISSANCE : 10 août 1989 à new-york. ≌ AGE : elle a donc 26 ans, dont 9 ans de bonheur qui fait les montagnes russes. ≌ NATIONALITE : française par naturalisation, mais d'origine américaine. ≌ SITUATION FINANCIERE :  on se serre la ceinture parfois. mais on s'en sort. ≌ ETUDES CHOISIES/JOB : assistante d'histoire/géographie. ≌ CONFRERIE VOULUE (ou groupe) :  le personnel. ≌ SITUATION MARITALE : mariée, sur la pente glissante d'un probable divorce. amoureuse trompée. ≌ ORIENTATION SEXUELLE : bisexuelle.
manies & caractère
QUALITE - DEFAUT - QUALITE
SI ON DEVAIT ME DECRIRE ON DIRAIT : à développer.

rebelle ♤ manipulatrice ♤ mauvaise foi ♤ allumeuse ♤ provocatrice ♤ jalouse ♤ a toujours le bon mot pour énerver les gens ♤ sportive ♤ déterminée ♤ attentive ♤ extrêmement impulsive ♤ peut se montrer violente ♤ elle a un peut-être un tout petit côté fragile ♤ assez sociable ♤ sensible ♤ parfois vulgaire ♤ pudique, elle ne parle pas de son passé ou de sa vie, par honte
une manie, histoire, manie. une manie, histoire, manie. une manie, histoire, manie. une manie, histoire, manie. une manie, histoire, manie. une manie, histoire, manie. une manie, histoire, manie. une manie, histoire, manie. une manie, histoire, manie. une manie, histoire, manie. une manie, histoire, manie. une manie, histoire, manie. une manie, histoire, manie. une manie, histoire, manie. une manie, histoire, manie. une manie, histoire, manie.
le test de personnalité
CONFRERIE SOUHAITEE/NON VOULU
le principe est simple, il suffit de répondre honnêtement aux questions (du point de vue du personnage) afin de voir si votre confrérie souhaitée est bien la bonne. Les questions sont aussi portées sur le contexte (ex : gossip). Vous pouvez faire des réponses longues ou courtes au choix. Vous aurez parfois à choisir entre des propositions. Vous allez cependant devoir aussi détailler ces réponses (pourquoi avez vous choisi cette réponse). Ces explications peuvent être retirées si vous le voulez.

≌ SI TU DEVAIS CHOISIR UNE COULEUR ENTRE CELLES PROPOSEES ? bleu, jaune, vert, rouge. ≌ QUEL EST TON PREMIER ARGUMENT LORS D'UN ENTRETIENT D'EMBAUCHE ? ton esprit d'équipe, ton sens de l'organisation, ta rapidité et perspicacité, ta tolérance face aux clients. ≌ QUELLE MATIERE T'ATTIRE LE PLUS ? sciences politiques, sport, théâtre, psychologie. ≌ OU TE VOIS-TU DANS 10 ANS ? voyager à travers le monde, être au sommet de ta carrière, avoir ta propre famille, devenir célèbre. ≌ TU ES EN RETARD POUR UN COURS MAIS TE FAIS ARRETER PAR UN ETRANGER QUI DEMANDE SON CHEMIN, COMMENT REAGIS TU ? tu l'ignores tout simplement, tu lui donnes un plan détaillé et lui écris le nom des rues à suivre, tu lui souris et l'accompagne jusqu'à ce que vos chemins se séparent, tu l'aides et le questionne sur son pays d'origine. ≌ LA CHOSE PRIMORDIALE DANS TA VIE ton indépendance, aimer, ta liberté, ta réussite. ≌ CRAINS-TU WHITE CROW ? écrire ici. ≌ QUELLE EST TA CHANSON PREFEREE ? écrire ici. ≌ TON CREDO DANS LA VIE ? écrire ici.

mes informations personnelles
TITRE DE LA CHANSON - INTERPRETE




ici est l'endroit où vous allez blablater afin de vous présenter en tant que joueur. Attention, nous devons y retrouver votre âge, comment vous avez connu le forum, si quelqu'un vous a fait venir, vos doubles-comptes. Un seul smiley en symbole de flemme ne sera plus toléré. Vous pouvez également raconter votre vie.

- LE CODE DU BOTTIN DES AVATARS -

Code:
<b>célébrité</b> | [url=http://LIENVERSPROFIL]prénom nom[/url]

_________________

أنا الاستيقاظ إلى رماد وغبار ◈
uc.


Dernière édition par J. Livia Sanchez-Knowles le Dim 10 Jan - 21:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- LA CHALEUR DE L’ÉTÉ -

◊ ET SUR LE NET JE SUIS : risibles amours
◊ MES ÉLOGES : 680
◊ ON DIT QUE JE RESSEMBLE A : fry.
◊ JE DOIS MON PROFIL A : see on avatar.
MessageSujet: Re: minka kelly.   Dim 10 Jan - 21:17

le titre de ton chapitre
les codes et textes appartiennent au staff de HoF




+ UNE CITATION ICI S'IL VOUS PLAIT.


août 1989, new-york.
Après des heures de travail à la maternité privée, ce qu'ils attendaient depuis neuf longs mois était enfin arrivé. La sage femme s'avançait fièrement vers la maman encore toute transpirante de ses efforts, le papa se tenait là, en costume, fier du spectacle. « C'est une petite fille. » dit-elle posant sur la jeune mère, le nouveau né.

Citation :
"LA FAMILLE DELAVAGA S'AGRANDIT"
La femme du grand trader italien Fernando Delavaga, a accouchée de leur deuxième enfant il y a quelques jours, c'est une petite fille : Jasmine.
C'est ce que l'on pouvait lire dans tous les journaux de la ville, la naissance de la première descendante du réputé trader avait fait le buzz à New-York. Si de prime abord, tout avait l'air de se passer pour le mieux, les jeunes parents n'avaient absolument aucune idée de ce qui allait les attendre à l'avenir, eux qui voyaient déjà leur petite progéniture devenir aussi célèbre que son père, mais aussi bien que sa mère. Puis plusieurs années plus tard, c'est une autre petite fille qui vît le jour, la soeur de Jasmine.

février 1999, school of new-york.
La cadette Delavaga a bien grandi, peut-être trop vite d'abord, il est loin le temps où ce n'était qu'une sage enfant aux jolies couettes et aux robes toujours bien repassée, aujourd'hui, les tenues plus osées sont de mises, clope au bec, la jolie fille que vous voyez passé au loin perchée sur des talons, elle n'a que quatorze ans et traîne avec les pires personnes de son école, la plupart sont des petits voyous venant des quartiers pauvres de New-York, la plupart d'entre eux sont des drogués et le pire c'est celui qui est en train d'embrasser à pleine bouche le cou de la jeune Delavaga alors qu'elle tire allègrement sur le joint qui tourne dans le petit cercle qu'ils sont. Et tout ça n'est que le début d'une machination vicieuse dans laquelle, la petite fille qu'elle est encore, va se mettre : coke et alcool, le mauvais mélange.

Le début de la descente aux enfers venait juste de commencer et les conneries s'enchaînaient, les retards, les arrestations pour conduite en état d'ébriété, les absences et tous les autres soirs où elle faisait le mur pour rejoindre ses potes dans un squat du coin pour se droguer toute la nuit. La jeune femme s'était renfermée sur elle-même et sur son espèce de groupe d'amis, c'est seulement un an plus tard, totalement dépendante, qu'elle se retrouvait définitivement seule, ce qu'elle croyait être ses amis, l'avait tout simplement abandonné maintenant qu'ils l'avaient assez utilisés, puisque la jeune Jasmine était un bon plan, sa famille était riche et elle, elle était avide de liberté, voulant absolument être différente de ce que voulait sa famille, alors elle volait de l'argent à ses parents pour acheter la drogue qui leur servait à se défoncer.

Si toutes les frasques de Jasmine ont été étouffés par son père, il n'en reste pas moins sévère et mécontent, l'envoyant sans plus attendre dans un centre de désintoxication, illico, presto ! Mais si ce n'était que la seule cure qu'avait fait la jeune femme, durant les deux années suivantes, il n'y en a eu pas moins de deux.

octobre 2001, bar new-yorkais.

C'était le soir, le grand soir qui allait changer le cours de la ville de la petite Jasmine. Comme un bon nombre de samedi soirs monotone, la petite Delavaga ne cherchait que les sensations fortes qui pourraient satisfaire sa petite vie qui était redevenue à peu près tranquille depuis qu'elle avait arrêtée la drogue. Et quoi de mieux qu'un petit match de boxe interdit aux mineurs ? Rien de mieux, c'est vrai. À cette époque, cela ne faisait pas très longtemps qu'elle avait célébrée son seizième anniversaire. Il avait gagné, elle était l'heureuse élue qui allait remettre le prix, situation banale pour une rencontre hors du temps, exceptionnelle et à l'avenir destructrice. Alors que jusqu'à présent, elle s'était toujours préservée, ce soir-là, elle avait passé le cap, avec lui, l'inconnu au trophée, dans les vestiaires. Jasmine savait, elle savait que c'était celui avec qui elle voulait faire sa vie. Harrisson, ce soir-là, donna son numéro à la jeune Delavaga et c'est ainsi que commença une suite d'entrevues, jusqu'à ce que le boxeur apprenne la vérité, celle qui dit que la petite avec qui il a couché le soir de sa victoire n'est à peine âgée de seize ans. Les conséquences ? Il ne lui adressa plus la parole, pendant six mois, six longs mois, jusqu'à ce qu'ils se recroisent, à l'aube de ses dix-huit ans, en boîte de nuit. Ce fût les retrouvailles après un si long et horrible manque et ce soir-là, fût le soir que Jasmine attendait depuis les deux années qui venaient de s'écouler, elle lui avait avoué, avoué qu'avant lui, elle n'avait jamais rien fait, qu'il était son premier amour et qu'elle souhaitait par-dessus tout qu'il soit le dernier.

août 2003, on the road.
Elle venait de souffler ses dix-huit bougies et elle était assise côté passager d'une voiture dont Harrisson était le conducteur. Elle avait tout abandonné pour lui, ses études et sa famille, à qui elle n'adressait plus la parole désormais elle avait tout ce qu'elle avait toujours voulu son histoire d'amour avec un bad boy. Ils étaient ensemble enfin et c'est après un crochet à Las Vegas, qu'ils étaient officiellement unis pour la vie, mais à quel prix ? Les premiers mois dans la ville qui accueillait leur amour, tout était beaux, ils étaient encore fous, fous l'un de l'autre. Et rapidement lorsque JJ trouva un travail pour payer le loyer, la seule option qui s'était offerte à elle était barmaid dans une boîte de nuit, autant dire qu'Harrisson n'avait pas du tout accepter le nouveau travail de sa bien-aimée et c'est ainsi que les problèmes commencèrent. Leurs beaux jours amoureux s'éteignait peu à peu et lorsqu'Harrisson fuyait le toit conjugal, Jasmine replongeais dans son ancien vice : la drogue. La déchéance avait frappé à leur porte et avait tout dévasté, emportant avec lui leur bonheur mainte fois rafistolé. Mais tout espoir n'était pas perdu, non, la lueur qui aurait pût tout arranger avait un petit nom : Alessandra. La seule chose qui rattachait encore le couple. Il avait tout misé sur cet événement, hélas, six mois plus tard le chaos était de retour et Harrisson et Jasmine se séparaient. La jeune femme avait foutu son mari à la porte, ils ne se supportaient plus et elle ne supportait plus les rumeurs d'infidélités de celui qu'elle aimerait à jamais quoi qu'il se passe. C'était le premier, elle voulait que ça soit le dernier, même si tout n'était pas rose, même dans le noir, elle était amoureuse de lui. Mais, on ne se débarrasse pas de l'amour comme ça, vous êtes pas fous ? Et les deux époux, se donnait une autre chance quelques mois plus tard. C'était sans compter sur l'anonyme qui a fichu en l'air leur mariage, son mari l'a trompé, c'était la vérité ou une rumeur ? Harrisson avoua, le verdict était sans appel : sanglots et cris, puis Jasmine parti.

monaco, aujourd'hui.
Elle était guérie, une cure de plus. Elle était de retour, on lui avait promis un travail si elle se remettait de ses addictions, fini le bar, fini la drogue, elle voulait repartir sur de bonnes bases, elle voulait être la mère parfaite, elle n'avait jamais été une mauvaise mère, non, elle était attentive et protectrice, mais elle était droguée et ça faisait toute la différence. Si son amour inconditionnel pour Harrisson n'était pas ce qui pouvait la rendre heureuse ces derniers temps, elle savait que son amour pour sa fille pourrait la sauver. Elle avait désertée, confiant ce qu'elle avait de plus chère à sa grand-mère, seul membre de sa famille à qui elle parle encore après sa petite soeur à qui elle a toujours donnée des nouvelles. Et aujourd'hui elle était prête à refaire face à son passé et ce qu'elle avait abandonnée, de toute façon si elle voulait aller de l'avant, il n'y avait pas d'autre choix. Et la première chose à affronter ? Harrisson.


_________________

أنا الاستيقاظ إلى رماد وغبار ◈
uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

minka kelly.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» kelly en bref
» Hommage à Grâce Kelly
» MAC Sharon and Kelly Osbourne Collection - Août 2014
» Grace Kelly
» GRACE KELLY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRUTH WEAR LIES. :: BORDEL DE MEG.-