AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I'll speak french between your legs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

MessageSujet: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 20:01





 ❝  rp twitter


+ nom :  Boyton, américain. + prenoms : Ariel et c'est tout. + surnom :  Boyo, Boyton, Boy, Big Ben, le fou, mais si tu me connais pas tu m'appelles Ariel, point ! + date et lieu de naissance :Né le 03/03/1992 à Dallas, USA. +origines et nationalite : Américain et c'est tout. + metier exerce : Mitron quand j'aide son père, j'suis parfois escort la nuit. + situation financiere :  Je suis pauvre, j'roule pas sur l'or ! J'ai pas les reins pour m'acheter une bagnole ! + situation maritale : célibataire comme l'air, t'vois l'genre. + orientation sexuelle : hétérosexuel, t'veux voir ma teub ? + groupe choisi : écrire ici.

Code:
<b>Evan Peters</b> | [url=http://truthwearslies.forumactif.org/u112]Ariel Boyton[/url]



 et si tu devais te décrire, tu dirais :


CARACTERE : Il est impulsif, ne le cherchez pas, parfois même trop, jusqu'à verbaliser des insultes auprès de ses amis + Il est franc, et ne passe pas par 4 chemins pour dire un truc. + Il est secret, peu de monde connaisse Ariel comme il est véritablement. + Il est rancunier, faites lui une crasses et vous le regretterez. + Il est dominant, il déteste se faire marcher dessus, c'est lui qui contrôle. + Il est grincheux ou grognon, comme vous préférez, quoi qu'il en soit, Ariel est le genre de type à être toujours de mauvaise humeur. + Bagareur, il cherche tout le temps le conflit. + Loyal et fidèle, l'américain se donne tout entier à l'autre et ne cherche pas ailleurs. + Protecteur, il veille sur les gens qu'il aime et les défend malgré les sacrifices. + Il veut toujours avoir l'air détaché, ne rien laisser paraitre de ses attaches à la personne. Distant, il se met à dos des personnes auxquelles il tient, mais trop fier, il ne fera pas le premier pas. + La fierté, Ariel en déborde tant qu'il n'avouera jamais ses tords et qu'il peut même paraitre prétentieux aux yeux des gens. + Complexé, malgré sa forte carapace, le jeune américain se cache de complexe qui le ronge. Il fait tout pour les cacher, jusqu'à avoir un comportement exhubérent qui peut en énerver plus d'un. C'est le seul stratagème qu'il a trouvé afin qu'on ne devine pas ses peurs. + Attaché à son père, trop attaché à son père, personne n'a le droit de parler de son père, personne ne peut dire quelque chose sur Keith, sans quoi Ariel entre dans une colère noire et serait prêt à lever le poing.


Jusqu'à l'âge de 3 ans, tout le monde prenait Ariel pour une fille. Il faut dire que le jeune homme avait la frange et les cheveux arrivant jusqu'aux épaules. ≈ Il met bien 20 minutes à sortir du lit le matin. Ariel n'est pas matinal et ses heures tardives au coucher n'arrangent rien. De plus, il est très, TRES grognon le matin, gare à vous si vous allez le réveiller. ≈  Alors qu'il faisait son jogging dans un parc, un cycliste lui est rentré dedans. Résultat des courses une dent cassée qui a du être remplacée le jour même aux urgences. Le cycliste l'a lâchement abandonné sur le chemin. ≈ Il ne sort jamais sans rien sur sa tête. Dans la rue vous verrez toujours Ariel avec son bonnet fétiche, un bandeau ou même un chapeau. Le jeune Ariel est assez complexé de sa calvitie latérale naissante. ≈ Il déteste faire les courses alors il se les fait livrer même si ça coûte plus cher. Plutôt crever que d'aller se mêler aux gens et faire la queue pour porter des sacs pesant des tonnes ≈ Il a beaucoup de respect pour les vendeurs et autres métiers difficiles et essaie d'être le plus sympathique avec ces personnes. Le métier de son père y est pour quelque chose. ≈ Ariel a différent style d'alcool. Soit il devient un homme en manque total de sexe et saute sur la première venue, soit Ariel s'emporte et casse la gueule à touts les mecs qui le cherchent, serait-ce même d'un simple regard. ≈ Ariel n'a jamais été attiré par la cigarette et n'y touchera jamais. Toutes les choses qui se fument ne l’intéressent pas. ≈ Ariel n'est pas un grand sportif, mais il fait très attention à sa ligne. Quand il voit que l'aiguille de sa balance tend vers le poids défendu, il sort faire son jogging et se restreint niveau nourriture. Il faut souffrir pour être beau. ≈ il porte constamment la croix de son père.  ≈ Il n'aime pas les animaux et a un profond dédain pour toutes les bêtes. Sans coeur pour eux, il peut les laisser à l'abandon sans le moindre scrupule. ≈ Il partait souvent avec son père en escapade en forêt, marcher sur les terres des Amériques. Il avait l'habitude de passer des nuits à la belle étoile. Maintenant as du camping il monte une tente à la vitesse de la lumière. ≈ Ariel rêve de conduire une voiture puissante. Mais pas assez riche pour avoir ce genre de bolide, il attend ce jour où ses mains fouleront le volant. ≈ Il a eu de nombreuses expériences sexuelles, ne les regrette pas mais ne les étale pas devant le premier venu comme pourrait le faire le premier kéké du coin. Humble par moment il sait se taire. ≈ Il a du mal à comprendre le second degré et ce problème lui cause souvent tord. Frustré, il entre encore une fois dans une colère noire. ≈ Il peut passer des heures devant les jeux vidéos, ses préférés étant call of / assassin / gta. ≈ Il a fait plusieurs séjour au commissariat de police et a même fréquenté la prison. ≈ Il ne peut se passer de son verre de vin le soir. Un rituel tout aussi important que son café sans sucre le matin. S'il ne les a pas il risque d'être énervé.

c'est mon quotidien, je le vis bien

moi c'est brat face, soit Holly, j'ai 24 ans, et bien que certains pensent me connaitre, je ne suis pas celle que vous pensez... Je suis une fan inconditionnelle de Disney et son pays magique. Je travaille actuellement pour payer mes prochaines études d'équicie, qui me feront déménager de Paris, ma ville natale. J'aime le chocolat et les surprises. SURPRISE !


Ariel Boyton
 ❝ toujours allé au bout, peu importe ce que tu penses.


Dernière édition par Ariel Boyton le Mer 15 Juil - 11:18, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 20:01


ce n'est rien, sèche tes larmes.
ta vie n'est pas si tragique.



J'étais à peine venu au monde que ma propre mère m'avait déjà rejeté. Abandonné à la naissance, vous le croyez ça ? J'étais qu'un enfant, un nourrisson, et ma mère avait osé me laisser là, seul, à la maternité. Seul mon père avait répondu présent et était surement le seul heureux de ma naissance. Je commençais ma vie par un abandon, un oubli, une fuite de celle qui m'avait porté pendant 9 mois. Bien que je ne connaisse pas cette femme, je ne la considère pas comme ma mère et je suis loin de l'admiration qu'un garçon peut porter pour sa mère. Je la hais, je lui en veux, je ne lui pardonnerai jamais. D'ailleurs, je ne voudrai jamais la voir, à quoi bon, si elle m'a laissé, c'est que je n'étais pas désiré, c'est que j'étais une erreur. Mon père était là, il a vécu le même abandon que moi et malgré sa tristesse, nous avons tenus.
Tout ce que j'ai pu apprendre était que cette femme était dépressive, bi-polaire et pourtant, malgré les facteurs médicaux qui pourraient justifier cette fuite, je suis rancunier et ne souhaite que son malheur.

Courageusement, mon géniteur m'a élevé comme il le pouvait avec pour seul revenu son salaire de boulanger. J'ai donc grandi sans avoir de figure maternelle. Vous savez toutes les conneries qu'on peut dire sur le complexe d'oeudipe, et bien je ne l'ai pas eu. Tant mieux, ou tant pis, je partageais ma vie avec mon père qui enchainait les heures de travail afin de subvenir à nos besoins. Même si sa boulangerie n'était pas en faillite et avait des clients fidèles, il n'était pas évident pour cet artisan de joindre les deux bouts en fin de mois. J'ai appris à mes dépends que l'argent faisait malgré tout le bonheur, bien que mon père m'offrait tout l'amour qu'un enfant ait besoin. Mais il me manquait quelque chose que son amour ne pouvait combler. Une présence féminine.
Sa boulangerie l'accaparait, et au final les moments que nous passions ensembles étaient trop rares. Son métier l'obligeait à se lever aux aurores et revenir tard pour filer dans sa chambre. J'étais seul, encore une fois. J'ai dû me faire ma propre idée des choses, me débrouiller face à la vie et me forger un caractère bien à moi, pour me protéger.

Je ne crois plus en l'amour. J'ai été trop anéanti par cette fille, par elle. Ouai, y a bien eu une fille dans ma vie pour qui j'ai ressenti des sentiment amoureux. Mais j'ai été trop con de penser que l'amour pouvait me protéger, me redonner un peu le sourire qui me manquait. Au collège, une fille de mon âge, Seven. Je n'avais d'yeux que pour elle, elle m'avait envouté par tant de charmes et de gentillesses qu'elle avait à mon égard. Oui, elle a été mon premier amour et ça malgré mon jeune âge. J'avais pourtant toujours en tête la trahison de mon père et je me gardais bien l'idée de lui dévoiler ma flamme, mais secrètement je pensais que nous étions tous les deux fous amoureux l'un de l'autre, qu'elle était la fille qui allait me suivre jusqu'au bout. Elle m'invitait chez elle, me téléphonait, nous passions des journées entières à rire, à se câliner, à s'aimer, et ces moments étaient magiques. Mais le jour où j'ai décidé de faire le premier pas, cette relation s'est révélée être qu'à sens unique. Seven n'avait en réalité pas la moindre pointe d'amour pour moi. Ses je t'aime n'avaient donc aucun sens pour elle, mes je t'aimes pourtant si difficilement prononcés n'avaient fait que précipiter ma chute. Voilà comment une rumeur peut commencer et finir par vous tuer à petit feu. Seven ne s'était pas privé de lancer une rumeur sur moi. Ouai, j'étais un violeur, moi qui était encore puceau, l'ayant forcé à coucher avec moi... Et malgré les caractères absurdes de l'histoire, la rumeur avait pris de l'ampleur et bientôt toute l'école me pointait du doigt. J'étais crains, j'étais critiqué, j'étais la risée du collège et tout le monde n'avait que ces mots en bouche "Ariel a voulu violer Seven". Chaque nouveau jour qui passait, je me renfermai un peu plus sur moi-même ce qui alerta mon père qui pris la décision de me changer d'établissement scolaire. Une nouvelle fois, je venais de me faire rejeter par une femme. La seconde...

Nouveau collège, nouveaux amis, et une promesse que je m'étais fait à tout jamais en mettant les pieds dans ce lieu, celle de ne plus jamais tomber amoureux à nouveau. J'en avais trop souffert, mon père en avait trop vu les conséquences, et je ne voulais pas revivre l'enfer. Et pourtant, la présence féminine m'était indispensable, j'avais besoin d'elles, j'avais besoin de me sentir entourer de filles, des femmes et après quelques mois, je m'étais fait une très bonne amie, Emily. Deux ans de plus que moi, elle était drôle, ne se souciait pas du regard des autres et c'est d'ailleurs elle qui m'a initié aux party exceptionnelles de Dallas. Fêtarde, elle m'avait rendu accro à l'alcool alors que je n'avais que 16 ans. Mon père voyait bien le risque qui s'annonçait mais après ce que j'avais traversé, ses mots de préventions ne m'attentaient pas et j'ai continué de sortir et de boire. Il avait suffit d'une soirée. Une soirée de trop.
J'étais jeune, saoule, aux bras de Emily à vider mes verres dans une énième soirée organisée chez elle un vendredi soir. Ses mains se perdaient dans mes cheveux, ses doigts se baladaient sur mon torse et ses mains s'aventuraient sur mon bas ventre. J'étais bourré, je n'avais pas la force de dire oui, je n'avais pas le courage de dire non, je voulais simplement tituber dans son canapé. Elle me prit, m'accompagnant jusqu'à sa chambre alors que je ne pouvais pas tenir debout. Je m'écroulais sur son lit. Je voyais double, ma tête me tournait, j'étais incapable de penser, de parler, de rétorquer. J'étais sonné. Elle passa ses mains sur mon entre-jambe et dieu du ciel, je n'avais jamais ressenti ça auparavant et bien que mon était était lamentable, mon corps était encore capable de prouver que la vie sommeillait en moi. Sans même que je ne donne ma permission, sans même que je sois apte à savoir si je le désirais, j'ai perdu, ce soir là, ma virginité, me faisant basculer de puceau à homme. Pourtant, cette première fois n'était autre qu'un viole orchestré par celle que je pensais être ma meilleure amie. Avais-je apprécié ? Oui. Le voulais-je ? Non. Elle avait donc abusé de moi, de mon corps et de mon état pour me prendre le peu de dignité qui me restait. Je n'étais plus que vidé, sans âme, encore une fois trahi par une femme.

A partir de ce jour, j'ai donc décidé de ne plus faire confiance aux femmes. Cela peut paraître être une mesure rédhibitoire mais au plus profond de moi, je n'étais plus capable de pardonner. J'étais devenu froid, mystérieux et mon père avait vu ce changement de comportement. Il n'osait trop rien dire, ne se doutant pas de l'affaire qui avait eu lieu et mettait ces sautes d'humeur sur le compte de mon adolescence... Mon adolescence, tiens, parlons-en. Mon pauvre père... J'avais un grand respect pour lui, je l'aimais plus que tout mais il fallait que je passe par cette étape pour m'affirmer en tant qu'homme. Plus un seul amis, seul plus que jamais, je séchais les cours et menais ma vie comme je le sentais. Je ne suis pas fait pour apprendre des bouquins par coeur, ni même à la vie en collectivité, alors plutôt que de me renfermer sur moi-même et mourir lentement, je sortais que ce soit en journée ou les soirs pour aller en boîte, profiter de la vie qui avait été si dure avec moi. Je n'avais plus confiance en personne, et les gens que je rencontrais ne devenaient que des passages dans ma vie, les oubliant dès le lendemain. Face à cet échec cuisant au niveau de ma scolarité et même de ma sociabilité j'étais devenu plus solitaire mais beaucoup plus fort. Je m'étais créé une fort caractère, mais cela n'était que pour me défendre afin de ne plus retomber.
Dès lors  j'avais commencé à considérer les femmes comme de vulgaires manipulatrices. Après tout, aucune d'entre elles jusqu'à maintenant ne m'avaient prouvé le contraire. Aussi, aucune petite amie fixe, juste des passades car je savais pertinemment que les femmes ont des idées tordues derrière leurs moindres faits et gestes. Ma doctrine j'abrégeais vite les relations que j'entamais. Parfois je me dis que le célibat est une des meilleures solutions aux problèmes avec les femmes.

Aucun diplôme en poche à 18 ans, mon père a voulu prendre les choses en main et à changer du tout au tout. Engagé dans un restaurant en Irlande à Wexford en tant que chef pâtissier boulanger, nous avons quitté Dallas et sommes partis de cette ville qui avait voulu ma mort. Ce départ, j'en étais content et satisfait. Ce nouveau restaurant manquant de main d'oeuvre mon père m'avait forcé à accepter le poste de serveur. Mais c'était mal me connaître. Je ne voulais pas rester dans ce restaurant, bien que Judicaël était un mec que j'appréciais beaucoup, alors j'ai réalisé toutes les conneries inimaginables et possibles pour qu'au bout de quelques semaines je sois renvoyé.
Toujours sans occupation, je ne pouvais pas rester toutes ma vie à ne rien faire et j'ai vite fait mon choix. Je savais que je plaisais aux femmes malgré ma haine envers elle et j'aimais le monde du luxe. Il n'y avait pas trente mille choix, j'allais devenir estcort ! L'Irlande regorgeait de grandes familles riches sans parler de Dublin qui n'était qu'à une heure de route, alors, j'ai commencé à me faire inviter dans les grandes soirées et mon nom s'est fait de lui même.
Bien entendu mon père a failli démolir la maison en apprenant mon job mais maintenant que mon cette idée est rentrée dans les moeurs de notre famille, il accepte. Bien sûr mon géniteur reste très discret sur ma profession et quand ses clients lui demandent ce que je deviens «Oh, vous savez, Ariel est un enfant dissipé et mystérieux.» Oui mon papa, je t'excuse...

Mon job (oui pour moi ce n'est pas un métier. Un métier requière des diplômes, comme boulanger par exemple) est totalement fait pour moi et si vous ignorez ce qu'est un escort et que vous confondez ça avec un gigolo, revoyez votre définition. J'accompagne ces dames en manque de compagnie à leur soirée en prétendant être leur copain, le petit-ami, les embrasser, les complimenter et même mentir sur ma vie pour qu'elles soient rassurées et il faut savoir que je ne couche pas. Enfin, en théorie... Il est vrai qu'il m'arrive souvent à faire des entorses je mais à condition que le fric suive, ce n'est pas ma 'fonction' de base. Attendez, ça se paie l'aller direct au 7ème ciel !
Cet argent, je le donne à mon père et je l'aide à payer la maison, car oui, j'ai beau être un mec qui se démerde, je vis encore chez moi père. Je n'en ai pas honte, au contraire, je suis content d'être toujours présent pour lui et de l'aider quand les temps sont durs.




Dernière édition par Ariel Boyton le Mer 15 Juil - 11:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- LES TOURISTES -

◊ ET SUR LE NET JE SUIS : meijy. ou ce qui ne veut rien dire pour vous mais beaucoup pour moi, s'pour ça que je changerai jamais de pseudo.
◊ MES ÉLOGES : 3297
◊ ON DIT QUE JE RESSEMBLE A : eleanor jane calder. la petite amie de louis william tomlinson, étudiante à londres aussi, au choix. bref je l'aime quoi.
◊ JE DOIS MON PROFIL A : l'avatar a été fait par chevalisse, cette merveille, seth (brindille) ma soeur quoi <3
MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 20:12

:inlove: :inlove: :inlove:

_________________
:coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 20:19

rebienvenue. :moh:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 20:33

Je t'aime pas mais je t'aime. :inlove:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 20:36

rebienvenue :hey:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 20:47

rebienvenue. :orange:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- LA FLEURAISON DE PRINTEMPS -

◊ ET SUR LE NET JE SUIS : arsonphobia.
◊ MES ÉLOGES : 1603
◊ ON DIT QUE JE RESSEMBLE A : la belle effy, l'indomptable teresa. la sublime brune, aux yeux parfaits. kaya scodelario.
◊ JE DOIS MON PROFIL A : chevalisse (av)
MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 20:49

rebienvenue. :radis:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 20:53

rebienvenue. :yo:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 20:55

Tah › :hey: on prend rdv ?

Seth › merci Mary :coeurs:

Natou › dégage de ma fiche toi :duh:

Robynou › merci robynou la chiante  :freedent:

Lucas › merci. Je vois que Sahel est toujours là sous un autre nom.  :brille:

Mic › MA kaya !! :gné: en couple avec le Dylan... Merci.

Oliv › je sais pas qui tu es, mais merci.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- LES TOURISTES -

◊ ET SUR LE NET JE SUIS : meijy. ou ce qui ne veut rien dire pour vous mais beaucoup pour moi, s'pour ça que je changerai jamais de pseudo.
◊ MES ÉLOGES : 3297
◊ ON DIT QUE JE RESSEMBLE A : eleanor jane calder. la petite amie de louis william tomlinson, étudiante à londres aussi, au choix. bref je l'aime quoi.
◊ JE DOIS MON PROFIL A : l'avatar a été fait par chevalisse, cette merveille, seth (brindille) ma soeur quoi <3
MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 20:57

ça dépend si t'es sage :hey:

_________________
:coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- LA FLEURAISON DE PRINTEMPS -

◊ ET SUR LE NET JE SUIS : arsonphobia.
◊ MES ÉLOGES : 1603
◊ ON DIT QUE JE RESSEMBLE A : la belle effy, l'indomptable teresa. la sublime brune, aux yeux parfaits. kaya scodelario.
◊ JE DOIS MON PROFIL A : chevalisse (av)
MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 20:59

c'la mienne maintenant. :suspect: merci ? pourquoi donc ? :pfff:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 21:00

Tahlia › je le suis toujours... c'connu

Mic › ouai, je vois ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- LES TOURISTES -

◊ ET SUR LE NET JE SUIS : meijy. ou ce qui ne veut rien dire pour vous mais beaucoup pour moi, s'pour ça que je changerai jamais de pseudo.
◊ MES ÉLOGES : 3297
◊ ON DIT QUE JE RESSEMBLE A : eleanor jane calder. la petite amie de louis william tomlinson, étudiante à londres aussi, au choix. bref je l'aime quoi.
◊ JE DOIS MON PROFIL A : l'avatar a été fait par chevalisse, cette merveille, seth (brindille) ma soeur quoi <3
MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 21:03

genre :duh:

_________________
:coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 21:05

fidèle au poste. :bg:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 21:07

Tah › :héhé: tu le sais mieux que quiconque

Lucas › ça fait plaisir :v:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- LES TOURISTES -

◊ ET SUR LE NET JE SUIS : meijy. ou ce qui ne veut rien dire pour vous mais beaucoup pour moi, s'pour ça que je changerai jamais de pseudo.
◊ MES ÉLOGES : 3297
◊ ON DIT QUE JE RESSEMBLE A : eleanor jane calder. la petite amie de louis william tomlinson, étudiante à londres aussi, au choix. bref je l'aime quoi.
◊ JE DOIS MON PROFIL A : l'avatar a été fait par chevalisse, cette merveille, seth (brindille) ma soeur quoi <3
MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 21:09

que t'es pas sage ouais :keu:

_________________
:coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 21:40

Tah, en attendant la réponse qui tarde à venir, tu peux me valider, j'ai fini :dance:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- LES TOURISTES -

◊ ET SUR LE NET JE SUIS : meijy. ou ce qui ne veut rien dire pour vous mais beaucoup pour moi, s'pour ça que je changerai jamais de pseudo.
◊ MES ÉLOGES : 3297
◊ ON DIT QUE JE RESSEMBLE A : eleanor jane calder. la petite amie de louis william tomlinson, étudiante à londres aussi, au choix. bref je l'aime quoi.
◊ JE DOIS MON PROFIL A : l'avatar a été fait par chevalisse, cette merveille, seth (brindille) ma soeur quoi <3
MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 21:54

me voilà, sale gosse :niark: :**:




codes et textes par behind the white gates. (c)
et nous pouvons maintenant t'accueillir parmi les habitants de queenfield.

et voilà, tu es dormais validé(e) et peux avoir accès aux parties rp du forum mais aussi à la partie flood et gestion ! ton groupe et ton rang t'ont été attribués. si tu t'aperçois d'une erreur, mp l'administrateur qui t'a validé, il rectifiera l'erreur au plus vite. nous te conseillons aussi de vérifier si ton avatar est recenser dans le bottin des avatars, si il y a un oubli, nous nous excusons et te demandons de le faire recenser à la suite :coeur: tu peux désormais créer ta fiche de liens dans la partie relation, en utilisant ce modèle qui est obligatoire. tu pourras aussi demander des liens aux autres membres. nous te conseillons d'ailleurs de tenir ta fiche à jour pour plus de clarté. il te faudra ensuite te recenser dans les différentes listes se trouvant à cet endroit, recenser ton logement et ton métier. Tu vas ensuite devoir créer ton compte twitter et le bloquer en protégeant tes tweets des invités. Tu pourras le recenser dans le bottin des twitters à cette adresse et follow les comptes figurant déjà dans la liste. N'oublies aucun membre :coeur: Si tu veux un petit rappel de comment fonctionne twitter en rpg, lis ce sujet, tu y trouveras toutes les explications :coeur: tu auras la possibilité de créer des scénarios dans cette partie du forum. si tu le fais, n'oublies pas de recenser ton scénario une fois fini dans ce sujet afin qu'il devienne visible des invités et que l'avatar soit bloqué dans le bottin des avatars. tu es désormais prêt(e) à te lancer dans le rp. et pour avoir des points pour accéder aux demandes spéciales (doubles comptes ou changements), n'oublies pas de jeter un oeil au système de points et de voter aux topsites et upper les fiches de publicité ici pour gagner des points supplémentaires :coeur:


_________________
:coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- LES TOURISTES -

◊ ET SUR LE NET JE SUIS : on me connait sous différent nom sur le net, Clem, edwige mais en ce moment c'est surtout badwi.
◊ MES ÉLOGES : 0
◊ ON DIT QUE JE RESSEMBLE A : Jade Thirlwall, la belle et talentueuse chanteuse du girl band britannique Little Mix.
◊ JE DOIS MON PROFIL A : L'avatar est de Lilacsky quant aux gifs ils viennent de tumblr.
MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 22:31

Re bienvenue :keu: je t'aime toi tu sais :bg:

_________________

Is your lover Said he loves you But he ain't got time Here's the answer Come and get it At a knocked down price Full of honey Just to make him sweet Crystal balling (c)s.a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 22:31

:hey: What a Face c'est bien mieux
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- LES TOURISTES -

◊ ET SUR LE NET JE SUIS : on me connait sous différent nom sur le net, Clem, edwige mais en ce moment c'est surtout badwi.
◊ MES ÉLOGES : 0
◊ ON DIT QUE JE RESSEMBLE A : Jade Thirlwall, la belle et talentueuse chanteuse du girl band britannique Little Mix.
◊ JE DOIS MON PROFIL A : L'avatar est de Lilacsky quant aux gifs ils viennent de tumblr.
MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 22:32

Tout rentre dans l'ordre :keu:

_________________

Is your lover Said he loves you But he ain't got time Here's the answer Come and get it At a knocked down price Full of honey Just to make him sweet Crystal balling (c)s.a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 22:33

y'a interêt :fouette:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- LES TOURISTES -

◊ ET SUR LE NET JE SUIS : on me connait sous différent nom sur le net, Clem, edwige mais en ce moment c'est surtout badwi.
◊ MES ÉLOGES : 0
◊ ON DIT QUE JE RESSEMBLE A : Jade Thirlwall, la belle et talentueuse chanteuse du girl band britannique Little Mix.
◊ JE DOIS MON PROFIL A : L'avatar est de Lilacsky quant aux gifs ils viennent de tumblr.
MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    Dim 14 Juin - 22:34

Hehe :gné:

_________________

Is your lover Said he loves you But he ain't got time Here's the answer Come and get it At a knocked down price Full of honey Just to make him sweet Crystal balling (c)s.a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I'll speak french between your legs    

Revenir en haut Aller en bas
 

I'll speak french between your legs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» It's me honey open your legs oops I ment the DOOR |Mike & Mariann |
» Ipad or not Ipad?
» peluches mille-pattes
» La 1ère Peluche Lots A Lots A Leggggggs Vanessa
» pour accompagner vos baby legs !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TRUTH WEAR LIES. :: Présentations à refaire-